C’EST SEPTEMBRE QUI VEUT ÇA… SUIVI PAR « LA MAISON EST DERRIÈRE »

C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume.” - Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray... ✍ C'EST SEPTEMBRE QUI VEUT ÇA Descendue des sommets, la brume recouvre à présent vallée et forêts jusqu'au village bien caché dans son nuage au pied d'une montagne grise avec, blottie derrière, une vieille maison de … Continuer la lecture de C’EST SEPTEMBRE QUI VEUT ÇA… SUIVI PAR « LA MAISON EST DERRIÈRE »

Si tu veux savoir… s/  » Hey, That’s No Way To Say Good bye »

  🎶 I loved you in the morning, our kisses deep and warm Your hair upon the pillow like a sleepy golden storm Yes, many loved before us, I know that we are not new In city and in forest they smiled like me and you But now it's come to distances and both of … Continuer la lecture de Si tu veux savoir… s/  » Hey, That’s No Way To Say Good bye »

PENDANT CE TEMPS-LA

"Le silence est l'élément dans lequel se forment les grandes choses, pour qu'enfin elles puissent émerger, parfaites et majestueuses, à la lumière de la vie qu'elles vont dominer." - Maurice Maeterlinck.... ✍ PENDANT CE TEMPS-LA Blottie au sein du matin comme l'enfant nouveau-né dans les bras de sa mère, la montagne émerge du sommeil, éblouie … Continuer la lecture de PENDANT CE TEMPS-LA

À FLEUR DE MOTS. ET DE PEAU…

Un jour, dans un bar à La Rochelle, j'avais vingt ans, un type m'a cité Claudel que je n'avais jamais lu: "Il ne faut pas comprendre, il faut perdre connaissance." Bernard Giraudeau   "Sensoriel et spirituel entrelacés... intimes et sensuels dans la présence. Toute la puissance d'une résurgence à fleur de mots. Sublime !! " … Continuer la lecture de À FLEUR DE MOTS. ET DE PEAU…

LES POÈMES RETROUVÉS

Peut-être auraient-ils dû avoir leur place au tout début du premier recueil.Mais, écrits à la hâte sur les feuilles détachées d'un carnet de notes, je les avais oubliés, purement, simplement... Et je viens seulement de les retrouver...  ✍ L'ENTRE-DEUX Dans l'aube qui s'étire, entre ombre et lumière, un jour nouveau respire la bienfaisante fraîcheur de … Continuer la lecture de LES POÈMES RETROUVÉS

Déconnexion (2)

“Ce qui s'enfuit du monde c'est la poésie. La poésie n'est pas un genre littéraire, elle est l'expérience spirituelle de la vie, la plus haute densité de précision, l'intuition aveuglante que la vie la plus frêle est une vie sans fin.” Christian Bobin. Les carnets du soleil   🎧 ✍   DÉCONNEXION Il me fallait … Continuer la lecture de Déconnexion (2)

AU SOLEIL DES LOUPS… S/ « LE CHANT À LA LUNE » D’ANTONIN DVORAK »

Photo mise à la une: nuit de pleine lune sur le pont de Ré.... "Vivre, c'est s'obstiner à achever un souvenir." - René Char.... 🎧 ✍ AU SOLEIL DES LOUPS Vers minuit, alors que les vagues mouraient toutes à mes pieds, de n'être plus suspendues aux lèvres de mon rêve, l'idée m'est venue tout simplement … Continuer la lecture de AU SOLEIL DES LOUPS… S/ « LE CHANT À LA LUNE » D’ANTONIN DVORAK »

TU VERRAS… SUIVI PAR « MOZART ET LES ÉTOILES »

Personne ne peut savoir si le monde est fantastique ou réél, et non plus s'il existe une différence entre rêver et vivre. Jorge Luis Borgia   ✍ TU VERRAS Ce sera un soir comme celui-ci, d'été et de super lune sur un fond de ciel rose; un rêve ou la réalité... Avec juste ce qu'il … Continuer la lecture de TU VERRAS… SUIVI PAR « MOZART ET LES ÉTOILES »

J’AI ÉPOUSÉ LE VENT

  "D'ailleurs, parce que le vent, comme on dit, n'est pas à la poésie, ce n'est pas un motif pour que la poésie ne prenne pas son envol. Tout au contraire des vaisseaux, les oiseaux ne volent bien que contre le vent. Or la poésie tient de l'oiseau." - Victor Hugo..... 🎧   Je ne … Continuer la lecture de J’AI ÉPOUSÉ LE VENT

Le bon vieux temps… Suivi par « Message personnel »

"Nous sommes incapables de changer l'histoire personnelle qui nous constitue. Nous sommes l'accumulation des paradoxes que la vie a mis sur notre chemin, stimulants ou atterrants, porteurs d'une lumière cristalline ou des plus denses ténèbres."Douglas Kennedy ✍ LE BON VIEUX TEMPS Le bon vieux temps, c'est quand les parents écoutaient Simon and Garfunkel Dylan, Léonard … Continuer la lecture de Le bon vieux temps… Suivi par « Message personnel »

Où vont mourir les rêves qu’on abandonne ?

La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent. Bernard GIRAUDEAU   ✍ Il est dit que l'amour, le vrai ne veut pas la durée, il veut l'instant... Et l'éternité... Surtout l'eternité ! Mais... tu ne m'as pas laissé le choix Alors... je suis repartie sur mon île C'est là que j'ai compris: … Continuer la lecture de Où vont mourir les rêves qu’on abandonne ?

Mardi poésie: « Les sommets », bientôt le recueil !

"Je vous ai vue derrière une lune de papier huilé, avant de disparaître à la naissance du jour." Bernard Giraudeau, Cher amour... 🎧 ✍ CHER AMOUR C'est en marchant dans la neige au soleil de midi que l'idée m'est venue de te faire suivre par le biais d'un poème, la plus longue lettre que tu … Continuer la lecture de Mardi poésie: « Les sommets », bientôt le recueil !

Mardi poésie : Éphémèrité…

"La vie est un papillon éphémère arborant les ailes du paradoxe." Benoît Gagnon ✍   LE PAPILLON M'A DIT Le papillon m'a dit que la vie est très longue dans sa brièveté; Et si cette dernière n'a pas de sens c'est peut-être bien parce que la mort en a un... Mais ne te pose pas … Continuer la lecture de Mardi poésie : Éphémèrité…

RÊVE INTERMITTENT D’UNE SOIRÉE D’ÉTÉ

L'amour ne veut pas la durée; il veut l'instant et l'éternité. - Friedrich Nietzsche....   ✍ Dans ce monde d'ocres et de lumière où le soleil tape encore, il y a des chats errants qui se prélassent sur un muret de pierres; un couple qui s'embrasse sur fond de couchant... Etres de chair, de sang … Continuer la lecture de RÊVE INTERMITTENT D’UNE SOIRÉE D’ÉTÉ

CŒUR DE GALET (POÈSIE IMPROVISÉE)

✍ COEUR DE GALET Cœur de galet dans la rue à mes pieds, brisé, réjouis-toi: la terre en dessous peut enfin respirer. Et sait-on jamais, l'automne venu, le vent peut-être l'ensemencera... Il y a des failles en toute chose Mais c'est par-là que la lumière est passée Et s'il faut attendre encore l'été d'après, pour … Continuer la lecture de CŒUR DE GALET (POÈSIE IMPROVISÉE)

CHER AMOUR

L'amour est une parole de lumière, écrite d'une main de lumière sur une page de lumière. - Khalil Gibran...   ✍ CHER AMOUR C'est en marchant dans la neige au soleil de midi que l'idée m'est venue de te faire suivre par le biais d'un poème, la plus longue lettre que tu aies jamais reçue... … Continuer la lecture de CHER AMOUR

Mardi poésie: « C’était dimanche en moi aussi »

" Un jour, je me pardonnerai du mal que je me suis fait, du mal que je me suis laissée faire et je me serrerais si fort à ne plus me quitter." -  Emily Dickinson...    ✍ C'ÉTAIT DIMANCHE EN MOI AUSSI Seule dans ce chalet loué pour la saison, je lui écrivais encore dimanche … Continuer la lecture de Mardi poésie: « C’était dimanche en moi aussi »

MATTERHORN, MON AMOUR

J'ai pris dans ses yeux ce qu'il y avait de plus mystérieux, ce quelque chose d'infiniment pur et lumineux, qu'ont les grands espaces enneigés; quelque chose de profondément silencieux; et jusqu'au reflet de l'âtre incandescent dans l'iris de l'œil... Ce qui résumait assez bien les solitudes sauvages de tout un monde oublié et la poésie … Continuer la lecture de MATTERHORN, MON AMOUR

LES SOMMETS

  Rien plus que la poésie porte l'amour aussi haut. - SOlène...  ✍ LES SOMMETS Il suffit parfois d'un rien pour qu'au premier mot susurré dans les silences endormis de la nuit, le feu jaillisse à nouveau comme par magie une source pure du glacier de l'apocalypse d'où on voit le soleil les étoiles, la … Continuer la lecture de LES SOMMETS

INCANDESCENCE

Jamais les voix ne sont aussi belles qu’en hiver, à la tombée du jour, quand les lignes du corps s’estompent et qu’elles semblent s’élever du néant avec une intonation intime si rare en plein jour. Nuit et jour de Virginia Woolf. ✍ INCANDESCENCE La nuit dernière, en regardant le ciel à des années-lumière de penser … Continuer la lecture de INCANDESCENCE

C’EST ICI

"Pour rencontrer l'espérance, il faut être allé au-delà du désespoir. Quand on va jusqu'au bout de la nuit, on rencontre une autre aurore". Georges Bernanos.   ✍ C'est ici dans ce paysage de montagne silencieux au milieu du brouillard que son regard métallique à croisé le mien une première fois... Puis il y eut d'autres … Continuer la lecture de C’EST ICI

Mardi poésie: les heures vaines…

✍ Le vent d'hiver à chassé les restes d'illusions qui flottaient encore dans le ciel de l'attente et du désir inassouvi à jamais à présent, elles s'écoulent avec le fleuve en heures vaines qui se mêlent au temps. Entre sourires masqués croisés au hasard le long des quais et le froid de canard qu'il fait … Continuer la lecture de Mardi poésie: les heures vaines…

T’AI-JE RACONTÉ ?

Photo mise à  la une: la chaine des Alpes, "de l'autre côté du lac" 🇨🇭   « Regarde-les donc bien ces apatrides, toi qui as la chance de savoir où sont ta maison et ton pays, toi qui à ton retour de voyage trouves ta chambre et ton lit prêts, qui as autour de toi … Continuer la lecture de T’AI-JE RACONTÉ ?

DOUX FANTÔME

"Le parfum de l'âme, c'est le souvenir. C'est la partie la plus délicate, la plus suave du coeur, qui se détache pour embrasser un autre coeur et le suivre partout. L'affection d'un absent n'est plus qu'un parfum, mais qu'il est doux." - George Sand... 🎧 ✍ DOUX FANTÔME Face aux hautes montagnes de la chaîne … Continuer la lecture de DOUX FANTÔME

TOUT CE QUE JE SAIS

Photo mise en avant: la fée Mélusine ( Poitou)...   « L'amour, c'est quand on rencontre quelqu'un qui vous donne de vos nouvelles. » - André BRETON...   🎧     ✍ TOUT CE QUE JE SAIS   On s'était perdu de vue du jour au lendemain quelque part à Paris entre deux stations de … Continuer la lecture de TOUT CE QUE JE SAIS

AU PIED DU CERVIN…. S/PRÉLUDE DE J.S BACH( H. GRIMAUD)

Une poésie, c'est un sourire un jour de pluie, l'amour,  un poème qui se récite chaque jour. Marie ROUILLÉ... 🎧 ✍ AU PIED DU CERVIN Le nez collé à la vitre du réel je ne vois rien; mon haleine fait trop de buée Alors je vais fermer les yeux et me taire un peu pour … Continuer la lecture de AU PIED DU CERVIN…. S/PRÉLUDE DE J.S BACH( H. GRIMAUD)

JE TE L’AI DIT, REDIT… SUIVI PAR « PUCCINI IN LOVE »

  Le temps passe et panse. La vie grouille et débrouille. Les braises incandescentes se consument doucement sous le tas épais de cendres froides et grises Et puis, un jour, il y a un petit souffle, quelques brindilles, et le feu repart. Agnès Ledig, Juste avant le bonheur ✍   JE TE L'AI DIT, REDIT … Continuer la lecture de JE TE L’AI DIT, REDIT… SUIVI PAR « PUCCINI IN LOVE »

LE VIEUX PULL… S/SILENCE

✍ LE VIEUX PULL J'ai enfilé mon bon vieux pull tout distendu et j'ai dormi nue, dedans Tricoté main au point de mousse jaune poussin et mal foutu forcément Mais c'est ma deuxième peau il me tient chaud les matins où le soleil refuse de se lever Il me rassure les jours sans,  où la … Continuer la lecture de LE VIEUX PULL… S/SILENCE

JE REVIENDRAI À ZERMATT

✍ JE REVIENDRAI À ZERMATT Rien que, pour aller boire un crème à la terrasse d'un bistrot montagnard au pied du Cervin, qui, du haut de sa pyramide enneigée, se détache du ciel et des autres crètes... Pour regarder passer le temps comme les calèches, lentement dans les rues du village... Puis acheter l'onguent de … Continuer la lecture de JE REVIENDRAI À ZERMATT

LA DERNIÈRE NUIT ICI

L'amour c'est quand quelqu'un vous ramène à la maison, quand l'âme revient au corps, épuisée par des années d'absence. - Christian BOBIN, L'épuisement... ✍ LA DERNIÈRE NUIT ICI Je ne t'ai pas entendu entrer je crois que c'est le vent qui, en faisant claquer le volet, m' a réveillée en sursaut La lumière du croissant … Continuer la lecture de LA DERNIÈRE NUIT ICI

UN MOMENT DE GRÂCE

<< La poésie est une espèce de musique : il faut l'entendre pour en juger >> - VOLTAIRE... 🎧   ✍   UN MOMENT DE GRÂCE   Hier après-midi j'ai marché dans la neige la première neige de la saison. L'automne est fin prêt pour laisser sa place à l'hiver.... Sous le ciel calme un … Continuer la lecture de UN MOMENT DE GRÂCE

DECONNEXION… S/SALVE REGINA

Te voilà revenue dans l’infini du soir, Chevelure auréolée d’étoiles. -"François Cheng ... Encore une fois, l’idée de ficher le camp m’a pris dans le cerveau comme un feu de petit bois Attisé par la dérive de mes pensées il s’est vite propagé Alors j’ai compris que cette fois, l’incendie ne s’eteindrait pas de sitôt. … Continuer la lecture de DECONNEXION… S/SALVE REGINA

UN MATIN DE NOVEMBRE… SUIVI PAR « ELLE »

Photo mise à la une: Les Crosets ( Les portes du soleil),  station touristique suisse située dans le Val d'Illiez dans le canton du Valais... Bienvenue novembre !   "On dit que le temps guérit toute blessure. On dit que l’on peut toujours oublier. Mais la vie est toujours là et tout le temps qu’elle … Continuer la lecture de UN MATIN DE NOVEMBRE… SUIVI PAR « ELLE »

PETIT POÈME D’HALLOWEN

Photo mise en avant: Coulon ( capitale du marais poitevin) dans ses nolstagies d'automne....   " Le sentiment que j'ai de la vie est un sentiment musical - la musique, comme chacun sait, accomplissant ce prodige de disparaître dans le même temps où elle apparaît." - Christian Bobin, Autoportrait au radiateur... ( Merci Jean-Louis) ✍ … Continuer la lecture de PETIT POÈME D’HALLOWEN

LUMIÈRE D’AUTOMNE…

Photo mise en avant: Lever de soleil sur le pont de Ré.... Un jour pourtant, un jour viendra couleur d'orange...Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront. (Aragon).... ✍ LUMIÈRE D 'AUTOMNE Le samedi matin je bois mon café au lit une moustache de lait autour de mes rêves les cheveux devant les yeux je … Continuer la lecture de LUMIÈRE D’AUTOMNE…

L ‘ ANDANTE…

"L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare'admirablement le solennel adagio de l'hiver. " - George Sand... ✍ L' ANDANTE Encore un de ces dimanches monotones d'automne et de "sanglots longs des violons"; longs et tristes comme un jour sans pain... et sans toi... quand la fumée blanche des toits se mélange au gris … Continuer la lecture de L ‘ ANDANTE…

UNE LARME…. SUIVI PAR « UNA FURTIVA LAGRIMA » ( L’ ELISIR D’AMORE)

✍ UNE LARME J'ai rêvé que je dormaisà l'intérieur d'une larmeposée sur un croissant de lune entre les nuagesoù je m'étais reveillée dans un rayon de lumière qui se reflétait sur la merToi, tu étais absent, je crois et en même temps présent;ça se sentait comme l'odeur du pain chaud dans l'air, quand, au sortir … Continuer la lecture de UNE LARME…. SUIVI PAR « UNA FURTIVA LAGRIMA » ( L’ ELISIR D’AMORE)