Le bonheur, c’est dans la tête

-Tu ne veux pas rester ce week-end pour le carnaval? Allez, mon chou, tu n’es plus à deux jours près !

-Ben si justement, il faut que sois rentrée vendredi soir au plus tard.

Et alors j’ai cru voir un léger nuage passer sur le visage d’Anita. J’vais quand même pas me mettre à chialer, j’me suis dit, mais j’étais pourtant limite… comme ça le nez dans la fumée du café au lait… Ce lait qui venait d’être trait pour le p’tit déj’, et qui sentait gavé la vache nourrie aux verts paturages des montagnes alentour le chalet des parents d’Heidi.

Oui mais voilà c’était juste pas le moment de remettre le couvert avec nos  années pension…*

(Clic*)

 Le passé on l’avait joyeusement remué une partie de la nuit, et pour l’heure je n’avais plus qu’à remuer le présent à la petite cuillère dans cette odeur d’enfance chez les bonnes sœurs au bon air de Normandie…

Anita a raison quand elle dit que le bonheur c’est dans la tête (oyé oyé !!). J’m’en suis d’ailleurs repris une goulée avec le gros rire d’Heidi, (genre le sac de noix éventré avec tout qui dégringole du haut de l’escalier)… Ha Ha Ha !!!… Yeaaah j’’étais fin prête pour aller remuer l’avenir !!!

Aussi c’est vrai que depuis cet épisode bucolique entre filles, c’est à fond la forme. Pourvu que ça dure !

SOlène

(Tous droits réservés)

café_suisse

WHAT ELSE?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s