PERDUE

Le café était trop chaud. Alors j’sais pas ce qui m’a pris, j’ai posé ma tête sur cette épaule qui n’était pas la sienne. Puis j’ai laissé cette main qui n’était pas la sienne, caresser mes cheveux. Et c’est à ce moment-là qu’j’ai commencé à avoir vraiment mal à mon amour pour lui. Après j’sais plus ce que j’ai dit, pas dit… Ni combien d’temps s’est écoulé. Tout ce qu’j’sais, c’est qu’j’avais d’la flotte dans les yeux, quand j’me suis aperçu que le café était refroidi. Et comme j’aime pas le café réchauffé, j’ai dit, « non merci, laisse. Tant pis ! »… Puis, je me suis endormie tout habillée avec le manque de lui dans le lit de cette voix qui n’était pas la sienne… Et c’est ce manque-la qui m’a réveillée presque aussitôt. Alors je me suis levée, je me suis rechaussée… j’ai mis mon manteau. Puis j’suis repartie sans faire de bruit. Et j’ai marché dans la nuit… marché encore longtemps comme ça perdue dans les rues de cette ville qui n’est pas la mienne. Ni la sienne…

Solène

(Tous droits réservés)

2 réflexions au sujet de « PERDUE »

  1. Ping : Gare de Lyon | Jardin secret

  2. Ping : Coffee Time & Love Song | SOlénisez-vous

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s