COCOONING

 

📌

Ne pas dire un mot de toute une journĂ©e, ne pas voir de journal, ne pas entendre de radio, ne pas Ă©couter de commĂ©rages, s’ abandonner absolument, complĂštement Ă  la paresse, ĂȘtre absolument, complĂštement indiffĂ©rent au sort du monde, c’est la plus belle mĂ©decine que l’on puisse d’administrer -Henry Miller…

🎧

✍

Hier soir en m’endormant, je repensais Ă  toutes ces choses que j’aimais particuliĂšrement Ă  cette Ă©poque-lĂ  de l’annĂ©e et de mon anniversaire, le Prix Goncourt ( je les collectionne), le Baujolais nouveau Ă  dĂ©guster dans l’intimitĂ© autour d’une planche ou d’une raclette avec des ĂȘtres chers ( famille, amis)… Et pardessus tout, les week-ends de cocooning en pyjama avec un bon bouquin ou Ă  Ă©crire en Ă©coutant de la musique. Au chaud alors qu’il fait un temps pourri dehors. Eh bien, en ce moment je suis gĂątĂ©e, c’est cocooning tous les jours. Et oui, il suffisait d’en changer le nom pour donner au confinement une toute autre saveur. Sur ce, je me suis endormie paisiblement.
Je vous souhaite une excellente semaine, et une trÚs trÚs belle journée de lundi pour bien la commencer.
Prenez soin de vous. A bientĂŽt !
SOlĂšne

☕

WHAT ELSE ?

L’EFFET JAENADA

Merci pour cette nuit d’ insomnie

Poésie confinée (mise à jour le 23 novembre 2020)

 

« L’imagination porte bien plus loin que la vue »

14 rĂ©flexions au sujet de « COCOONING »

  1. Comme je te comprends ! Impossible de mener une vie normale et de nous adonner Ă  nos petits plaisirs qui embellissent une vie. Pour le Goncourt ? Il faudra attendre malheureusement.
    Quant au Beaujolais nouveau, je ne le regrette pas : c’est un vin primeur et, en amateur de vin que je suis, je ne lui trouve aucune qualitĂ© car il n’est pas assez mĂ»r. C’est un vin primeur qui est avant tout le fruit d’une opĂ©ration marketing.
    L’arrivĂ©e du Beaujolais nouveau, Ă  l’origine, Ă©tait fĂȘtĂ©e et c’était avant tout .ne tradition locale. C’est dans les annĂ©es 1970 qu’un grand exploitant du vignoble beaujolais a compris l’enjeu commercial de ce vin facile Ă  produire et encore plus facile Ă  boire et s’est lancĂ© dans une vaste opĂ©ration publicitaire. Quand j’entends certains dire doctement « il a un goĂ»t de fraise » , « il a un goĂ»t de banane » etc, cela me fait doucement rigoler sous cape. Lorsqu’on fĂȘte le Beaujolais nouveau, j’invite des amis et nous en buvons une bouteille qui date d’un ou deux ans.
    Sinon, tout comme toi, Ă©tant donnĂ© qu’il fait un temps infect, je me terre dans ma maison et lis beaucoup, Ă©coute de la musique tant classique que rock, pop, blues ou bonne chanson française, j’écris et regarde pas mal de documentaires sur la 5 ou sur Arte.
    https://trigwen.wordpress.com/2020/11/18/lindelebile-cicatrice-vers-une-terre-inconnue-chapitre-5-bienvenue-a-sainte-marthe/

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s