Les nuits de chair… Suivi par « À l’aube revenant »…

Si vous saviez combien la peau est profonde, oui, cela dépend comme on la caresse. Il y a des personnes qui vous effleurent comme une écorce, qui vous remuent jusqu’à la sève. Il y a des mains qui vous chosifient, vous bestialisent, et il y a des mains qui vous apaisent, vous guérissent, et quelquefois même, vous divinisent. – Paul Valéry, L’idée fixé ou Deux hommes à la mer ( 1933)….

Matin de brume
Odeur du premier café
Les mots racontent

LES NUITS DE CHAIR

Il me semble que ça commence toujours comme ça
comme au fond d’un rêve dont on ne se rappellera pas
C’est l’histoire de deux têtes, deux cœurs et deux corps
deux humains faits d’os, de chair et de sang
Qui se sont rencontrés un soir en hiver
Il n’y a pas de hasard, dirait Paul Eluard
il n’y a que des rendez-vous
Dès la toute première fois, en effet
Ils ont su le pourquoi du comment
c’etait lui, c’était elle
Il y a eu d’autres soirs
mille et un soleil de minuit
mille et une poussière d’étoiles
à écrire pour se les raconter après
À chaque soir ses retrouvailles
A chaque nuit ses ivresses
et ses secrets
A chaque aube, une force nouvelle
pour affronter du monde
les petits matins froids
et les dures journées de labeur
Aragon avait donc raison:
ceux qui s’aiment, savent
ce qu’est la nuit
car ils n’ont qu’elle pour adresse
Aussi, ils l’ont vite compris
les nuits de chair sont au cœur
ce que la tête ne saura jamais décrypter
un mystère qui fait de l’éphémère,
l’éternité
le pont pour atteindre l’indicible
Et bien plus encore
SOlène
29/11/2020

🎧

…🎼

À l’aube revenant
Les amants se relèvent
Descendent de leurs rêves
Encore ruisselant
Chaque geste est urgent
Puisque le jour se lève
La tempête s’achève
En murmures brûlants
À l’aube revenant
Il s’étaient perdus dans l’obscurité profonde
Là les étoiles se fondent
Au jour apparaissant
À leurs pas hésitants
On sent la fin du monde
Encore une seconde
Encore un instant
À l’aube revenant
Le souffle qu’on entend
C’est deux cœurs qui s’arrachent
Une main se détache
Et l’autre la reprend
Aux yeux l’égarement
Des oiseaux qu’on relâche
Et qui cherchent où se cachent
Le piège qu’on leur tend
À l’aube revenant
Au moindre éloignement
La vie qui les oblige
Le vide, le vertige et faire semblant
Ils se couvrent de serments
Se jurent de poursuivre
Leurs courses à un équilibre
Sur les pierres des torrents
À l’aube revenant
Chacun séparément
Continuera le rêve
Le seul qui les soulève
Et les garde vivants
C’est éternellement
Qu’ils se croyaient soudés
Et même l’éternité
Pour eux c’est pas assez longtemps
À l’aube revenant
Ils étaient deux passants
Dans l’anonyme foule
Dans ce fleuve qui roule
Dans la masse des gens
Ils se sont reconnus
Un peu trop tard peut-être
Mais c’est se reconnaître
En vrai qu’est important
À l’aube revenant
Les amants se relèvent
Descendent de leurs rêves
Encore ruisselant
WHAT ELSE ? 
Votez pour votre poème préféré et gagnez un exemplaire dédicacé de mon premier recueil de poésie, Le printemps reviendra, il revient toujours *
Pour voter, clic ICI *

Bonne semaine à tous ! Merci de votre fidélité. A bientôt. Et surtout, prenez soin de vous.

Photos @solenev 🇨🇭

20 réflexions au sujet de « Les nuits de chair… Suivi par « À l’aube revenant »… »

    • Merci beaucoup Alain. Eh oui, les deux derniers d’hier et aujourd’hui est hors compet’ Mais on organisera d’autres votes. Par exemple pour les poèmes que je lirai à haute voix
      Une belle et toute douce soirée. A bientôt

      J'aime

  1. Ping : DECEMBER – LE MONDE DE SOLÈNE

  2. Ping : HÉROÏNES S/ « Norma, Act 1: « Casta Diva  (Norma, Chorus, Oroveso) (Live)  | «EN VERS ET CONTRE TOUT

  3. Ping : Je veux oublier… Suivi par   Deuxième chance  (Tirage au sort de L’Épiphanie) | «EN VERS ET CONTRE TOUT

  4. Ping : Bonne année, bonne santé !! | L' AMOUR LA POÉSIE

  5. Ping : Au milieu de l’hiver j’ai découvert en moi un invincible été (Recueil) | L' AMOUR LA POÉSIE

  6. Ping : UN CADEAU DES ANGES – LE MONDE DE SOLÈNE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s