ETOILE ⭐

 

 

« L’évidence poétique est soumise à une implacable loi de gravitation, tantôt pauvre, tantôt fortunée. La chance du poète, son devoir est d’être matinal, à l’aube de la création pessimiste, pour bien posséder à la fois la tendresse noire du passé et la révélation révolutionnaire du présent. Cette condition remplie, il construira le nom d’une étoile définitive : son poème ». – Lettre de René Char à Georges Mounin, 28 février 1944 (in Correspondance 1943-1988, Gallimard)… 

 

 

« Il faut que le noir s’accentue pour que la première étoile apparaisse » – Christian Bobin…

« La clarté ne naît pas de ce qu’on imagine le clair, mais de ce qu’on prend conscience de l’obscur… » – Carl Gustav Jung….

SOlène, haïku du 30/12/2020….

ÉTOILE 

Sushis, litchis,kakis et marshalows
J’ai préparé le plateau devant le petit écran éteint
allumé une bougie parfumée à la vanille
pour chasser l’odeur du gel hydroalcoolique
Amoureuse asymptomatique, j’écoute Simon and Garfunkel
The sound of silence
en attendant que mon stylo dégaine ces mots
qui, d’avance, savent déjà tout de nous
de nos peines comme de nos joies
tout de cette éternelle idylle
que je ne me lasse pas de réécrire pour toi
Aussi va savoir pourquoi ce soir
la page reste blanche, ça ne veut pas
J’ai le regard qui s’égare dans le noir du ciel
et l’espoir qui fout le camp par moments
Les arbres pleurent, la terre tourne, indifférente
Maudit virus, tueur de rêves !
Heureusement, la lune veille, sereine
Je voudrais que tu te réveilles
puis que tu m’appelles du creux de ta nuit
et m’endormir comme avant dans le lit de ta voix;
Vaincre la nuit, vaincre le jour, le manque de toi
et ce froid qui s’abat sur moi quand les mots ne viennent pas…
Heureusement, le navire du sommeil finit toujours par venir
à travers les vents, les vagues et les étoiles
J’aime à penser que le navire ce sont tes bras aimants
me laisser porter sur les flots du temps
et les yeux fermés, fixer le petit point lumineux.
Alors je sais que le poème que je t’offrirai au matin
il s’appellera « Etoile »

SOlène
30/12/2020

 

SOlène, haïku du 30/12/2020…

WHAT ELSE ? 

Solstice d’hiver ( Décembre 2020)

8 poèmes  de saison  extraits de mon recueil  « Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été  »  ( à  paraître avant la fin du premier semestre 2020)

A l’instant ! Madame la lune veille encore sur la ville qui se réveille tout doucement..

 

29 réflexions au sujet de « ETOILE ⭐ »

  1. Hello darkness, my old friend,
    C’est vrai que dans la nuit apparaissent les étoiles qui guident nos existences. Pour ma part, j’en ai fixé une que je ne lâche pas d’un cil. Elle m’entraîne un peu plus loin, vers des promesses de béatitudes. Dois-je lui faire confiance ? 😉
    Je te souhaite une très poétique fin d’année SOlène.

    Aimé par 1 personne

  2. Il était une fois une serial amoureuse. Son étoile, devenue sourde à l’oeuvre du temps, ne répondait plus à ses appels. Elle regarde le ciel noir et lui apparait le célèbre hexagone d’hiver. Des étoiles s’amusent à dessiner des formes pour amuser les terriens. Vivement la prochaine nuit !
    Belle journée ! Encore deux dodos et nous seront en 2021, l’année de…. (compléter plus tard).
    Bisous d’hiver ma Solène. 🌹❤️😘

    Aimé par 1 personne

    • Ben non, alors pas serial. Certainement pas !
      La source d’inspiration ( le déclencheur) ne varie pas.
      M’enfin, Régis !
      🤣
      En fait, c’est amusant de voir comment un poème est ressenti différemment en fonction des lecteurs.
      Des fois, je suis pas du tout triste du tout, et le poème sera ressenti comme tel.

      Sinon, tu sais le ciel, il me fascine. Quelle que soit la saison. Pas d’hier. Suis souvent dans les nuages. Ou dans la lune.

      Bisous et toute belle journée. A plus 😘❤🌹

      Aimé par 1 personne

      • En fait, je me suis très mal exprimé. Je voulais dire que ton inspiration était toujours l’amour. My bad !
        C’est ce qui est fascinant dans les poèmes, ils résonnent différemment selon celle ou celui qui le reçoit. Nos référentiels sont différents.
        Le ciel nous réconforte, nous angoisse et nous interroge en même temps. C’est fascinant cette immensité et les mondes possibles qu’elle pourrait abriter, à moins que nous soyons seuls sur la planète que nous martyrisons.

        Bisous ma Solène. 🌹❤️😘

        Aimé par 1 personne

      • Tkt pas, je me doute bien que ce n’est pas ce que tu voulais dire Generalement ce n’est pas le genre de choses qui sont dites aussi gentiment. Enfin bref, j’en ris encore. En fait, j’adore !
        Mais à l’ecrit ( dans mes réponse) il manque le ton…. 😉
        Bisous.
        PS: pis au fait, n’ai-je pas dit  » amoureuse asymptomatique » ? Pas des moindres le détail.

        Aimé par 1 personne

  3. Un régal ton poème et Simon et Garfunkel . Quant à l’étoile qui viendra chasser cette sombre atmosphère elle est peut être dans le regard que nous portons sur ce qui nous entoure . En tout cas nul doute que ton ciel de poésie la fait briller .
    Bonne soirée
    Bises

    J'aime

  4. Ping : Bonne année, bonne santé !! | L' AMOUR LA POÉSIE

  5. Ping : Au milieu de l’hiver j’ai découvert en moi un invincible été (Recueil) | L' AMOUR LA POÉSIE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s