DANS MA CABANE

 

Ce samedi-là
de rêve et de grand froid
je nous vois là-bas

 

 

 

DANS MA CABANE

C’est de l’autre côté de la frontière
à la lisière d’une forêt de sapin blancs
entre les grands espaces enneigés
d’où sort la fumée d’une cheminée
et l’infini du ciel où passent
des nuées d’oiseaux sauvages
au rythme des nuages

C’est une cabane de chasse isolée
avec à la fenêtre, de la lumière
quelque soit l’heure de la journée
ou parfois même de la nuit
Et à l’intérieur, un couple
Que l’on devine plus qu’on ne le voit
à travers la buée des vitres

Ce couple c’est toi et moi, dans ma tête
Les jours de grisaille et de frimas
Quand le vent du large souffle sur la côte
à faire pleurer la mer
et hurler de faim les mouettes
Alors j’écoute Purcell,  l’air du froid,
et je nous vois, nous aimer là-bas
à la lueur des flammes

C’est une cabane de chasse en bois
au bord d’un lac  gelé qui sert de miroir
à la lune ou au soleil, ou même encore
à un couple de promeneurs bien couverts
venus patiner au grand air jurassien
Ce couple c’est toi et moi
en paix avec la terre entière

SOlène
09/01/2021
(Tous droits réservés)

Pour vivre heureux vivons cachés, loin des bruits du monde et des 7 milliards de regards internautes ( smiley clin d’oeil)

🎧

🎼

.Extrait de « What Power Art Art », Act III, Scène 2 de l’opéra King Arthur/Purcell, Cold Genius Song, air du froid ( sur un livret de John Dryden, inspiré de la légende arthurienne, sur le thème allégorique des pouvoirs de l’amour)…

WHAT ELSE ? 

Bon week-end à  tous !

Prenez soin de vous. Et couvrez-vous bien ☃️

20 réflexions au sujet de « DANS MA CABANE »

    • Moi auss, je l’aime « ma » cabane. Elle est existe, tu sais. Que de bons souvenirs ! ( le hic, c’est de devoir faire pipi dehors dans la nuit et le froid)
      Boire un verre autour du feu de camp dans le calme de la forêt, c’est top ( j’en rêve encore)…. Un bon vin chaud, voilà un truc qui réchauffe 😆
      Bisous bisous à toi tossi et pour le même prix, la belle journée.
      Un vent glacial ici ! Et vous, pas trop froid ?

      Aimé par 1 personne

      • Il fait deux degrés. Hier, nous sommes sortis prendre le soleil à Vernon. Il faisait froid. Nous étions au milieu d’une bande de cygnes, oies, canards et autres volatiles. On s’est régalé à les voir agir, se réchauffer au soleil, faire leur toilette, se poser sur une patte, nettoyer leurs plumes et réagir ou pas aux passants, surtout accompagnés de chiens.
        Mais aujourd’hui, j’ai l’impression que le jour ne s’est pas levé complètement. Pourvu que ça ne dure pas…
        Bisous, bisous

        Aimé par 1 personne

    • Et le feu de bois. ☺
      Merci Ugetse d’être venue jusqu’ici et pour tes mots
      Ça se passe comment l’hiver à Vancouver ? De la neige et du froid ?
      Gros gros bisous. Bien affectueusement. A bientôt

      J'aime

  1. J’aime la paix qui se dégage de ta cabane Solène. Ça éveille en moi des souvenirs de jeunesse qui me réchauffe encore le cœur. De là haut elle saura apprécier ces instants immortalisés. J’aime beaucoup tes partages. Bon Dimanche Solène. Pensées.

    Aimé par 1 personne

    • Alors contente que ce poème sans prétention fasse revivre en toi des souvenirs qui réchauffent le coeur.

      Ça va bien Charef au doux soleil de l’Algerie.

      Merci à toi d’être passé et pour tes mots. Ça me fait toujours plaisir de te lire et d’avoir de tes nouvelles par la même occasion

      Bisous, à bientôt

      J'aime

  2. Une cabane fort attirante dans laquelle on aimerait partager le bonheur de ses deux habitants. Mais, lisant le bonheur dans lequel ce couple baigne, on n’a nul besoin de les déranger pour qu’ils goûtent pleinement cette félicité.
    Pas question de s’approcher plus de cette cabane qui possède un côté fort romantique tout comme ce qui l’environne.

    J'aime

    • Le bonheur se reconnaît au bruit qu’il fait en partant. Et je crois que je l’ai compris en m’en éloignant … On s’habitue au bonheur comme à tout le reste. Aujourd’hui je connais la valeur inestimable de ce vécu. Aussi cela fait maintenant ma force

      J'aime

  3. Ping : WINTERING ( Hivernage), suivi par « Schubert : Voyage d’hiver (Winterreise) – Je sais pas vous  | «L' AMOUR LA POÉSIE

  4. Ping : Au milieu de l’hiver j’ai découvert en moi un invincible été (Recueil) | L' AMOUR LA POÉSIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s