Aujourd’hui sous le gris du ciel…

đŸŽŒ

L’amour est un oiseau rebelle
Que nul ne peut apprivoiser
Et c’est bien en vain qu’on l’appelle
S’il lui convient de refuser
Rien n’y fait, menaces ou priĂšres
L’un parle bien, l’autre se tait:
Et c’est l’autre que je prĂ©fĂšre
Il n’a rien dit mais il me plaĂźt

L’ amour ! L’amour ! L’amour ! L’amour !

🎧

 

 

✍

AUJOURD’HUI SOUS LE GRIS DU CIEL

Aujourd’hui sous le gris du ciel
je laisse partir celle que j’Ă©tais hier
pour devenir celle que je serai demain
Je laisse pleurer la mer,
se noyer les poissons
avec les larmes de mon corps, au fond
Et courir mon cƓur d’enfant
qui défie le vent contraire

C’est vrai qu’on aurait pu, tu sais
On aurait pu s’aimer encore un peu
Ou bien d’amour fou comme au dĂ©but
continuer Ă  se dire des mots doux
douteux de miĂšvrerie
hurler nos maux Ă  la pleine lune
se brûler les sens la nuit dans les dunes
ou mourir dans nos bras
de nos Ă©treintes de soie
Mais voilĂ ,
Ă  l’aube d’un petit matin froid
on l’aura compris, toi et moi
l’amour s’en vient, l’amour s’en va
comme la marée toujours à son heure
qui n’est jamais la notre de toute façon
S’il est venu un jour avec tout le ciel et toute la terre
c’est de la mĂȘme maniĂšre qu’il repart Ă  tire d’ailes
sans demander son reste

Aujourd’hui sous le gris du ciel
en compagnie des mouettes rieuses
je sautille en chantant « L’ habanera »
A coeur joie, Ă  m’en brĂ»ler la voix
Je me mens effrontément

Aujourd’hui sous le gris du ciel
J’ai l’ocĂ©an et la vie, comme une page blanche
Ă  perte de vue devant moi
Mais pour Ă©crire quoi demain
si tu ne reviens pas ?

SOlĂšne
12/01/2021
(Tous droits réservés)

Extrait (en exclusivitĂ©)  de Au milieu de l’hiver j’ai dĂ©couvert en moi un invincible Ă©tĂ© *, mon deuxiĂšme recueil de poĂ©sie Ă  paraĂźtre fin mars 2021 ( dans un peu plus deux mois, mais ça  va venir vite)

En attendant…. 

Le printemps reviendra, il revient toujours….

Clic ICI *

☕

WHAT ELSE ? 

Bel aprÚs-midi à  tous ! 

A bientĂŽt sur vos blogs…. đŸ™‹â€â™€ïž

Quand je laisse partir ce que je suis, je deviens ce que je pourrais ĂȘtre Quand je laisse partir ce que j’ai, je reçois ce dont j’ai beoin. – Lao Tseu…

26 rĂ©flexions au sujet de « Aujourd’hui sous le gris du ciel… »

  1. Ping : L’amour est comme l’oiseau de Twitter – LE MONDE DE SOLÈNE

  2. Bonjour SOLĂšne,
    Une des choses que j’aime dans tes poĂšmes c’est l’idĂ©e que l’amour puisse mĂȘme aprĂšs son arrĂȘt.
    C’est quelque chose que j’ai souvent expĂ©rimentĂ© avec mes ex qui sont devenues des amies.
    Belle journée,
    Bisous
    đŸŒčâ€ïžđŸ˜˜

    Aimé par 1 personne

    • Je ne sais pas si on pense Ă  la mĂȘme chose, mon EmplumĂ©. Je veux dire par lĂ , toi quand tu me lis, et moi lorsque j’Ă©cris un poĂšme.
      D’ailleurs, je ne prĂ©vois jamais d’Ă©crire un poĂšme. Ça vient d’un coup. Au dĂ©part, j’ai une vague idĂ©e. Sur le moment, comme pour celui-ci, « Aujourd’hui, sous le ciel gris »… Le ciel Ă©tait vraiment gris, il l’est toujours…
      Mais aprĂšs, j’ai essayĂ© de dire des choses. Ça ne collait pas. Du tout ! Du coup j’ai renoncĂ© Ă  mon idĂ©e. J’ai laissĂ© venir les mots qui, eux, savaient…
      Sinon, ĂȘtre amis avec les ex ? Les ex, je ne les collectionne pas. DĂ©jĂ . Et par expĂ©rience, je l’ai dit, le redis: difficile. Voire mĂȘme impossible cette pseudo amitiĂ© quand il y a eu ( qu’il y a peut-ĂȘtre encore) de l’amour.
      Il faut s’ĂȘtre vraiment peu ( ou pas) aimĂ© pour ĂȘtre amis aprĂšs une histoire d’amour. Ou alors il faut du temps. Beaucoup beaucoup de temps !!
      Et encore, moi je pense que quelqu’un qu’on a vraiment aimĂ©, on l’aime toujours mĂȘme lorsqu’on croit ne plus l’aimer.
      C’est un travail Ă  faire sur soi. Et une source de souffrance, quelque part. Jamais gagnĂ© d’avance. Un long chemin Ă  faire. Et ce n’est pas toujours Ă©panouissant . Il ne faut pas se mentir ( ce que je fais parfois)
      Alors tout ça pour dire, que non, je ne vois les choses comme ça, « que l’amour puisse mĂȘme aprĂšs son arrĂȘt ».
      Dans mon poĂšme « Les meilleurs amis du monde », j’en exprimais le souhait, parce qu’ il avait dit « quand la dĂ©ception sera estompĂ©e », et beaucoup de temps s’est Ă©coulĂ©, mais…. non ! DĂ©cidĂ©ment non. Ce serait une relation hypocrite.

      En fait, dans ce poĂšme d’aujourd’hui, je ne suis pas dans le passĂ©.

      VoilĂ  voilĂ , mon cher RĂ©gis. En tout cas, j’aime bien savoir qu’on a chacun une lecture diffĂ©rente. Merci Ă  toi d’avoir pris le temps.
      J’espĂšre que tout va le mieux possible. Bisous. A bientĂŽt, au plaisir de te lire đŸ˜˜â€đŸŒč

      Aimé par 2 personnes

      • Le fait d’ĂȘtre amis aprĂšs l’amour est juste le fruit de la rĂ©flexion suivante : quand on a aimĂ© quelqu’un pourquoi accepter de se priver de ce que l’on a aimĂ© chez (lui/elle) ? Oui ce n’est pas simple, il faut savoir passer au-delĂ  des rancoeurs, des frustrations et des envies.
        Et puis, chacun fait comme il veut…
        Personnellement, je suis heureux d’ĂȘtre toujours en contact. Je les aimais pour ce qu’elles Ă©taient, au-delĂ  de notre relation d’amour.
        Merci pour ta longue remarque.
        Ce avec quoi je suis certain que nous sommes en accord, c’est ce gris qui nous plombe. Il fait si gris que mon pieds s’enfoncent dans le sol, une aspiration dėmoniaque, une pente, lĂ©gĂšre et sans aspĂ©ritĂ©, une glissade sans fin.
        Je prolonge ma semaine sans médoc par une seconde, de maniÚre à remonter la pente avant de reprendre. Et ouf ! Cela fonctionne.
        Bisous. đŸŒčâ€ïžđŸ˜˜

        Aimé par 1 personne

      • Oui, je comprends ce que tu veux dire. En fait, ce n’est pas si simple tout cela

        Ah, mais j’y pense ! Ce que tu viens de m’expliquer, j’ai lu ça dans « L’ Ă©lixir d’amour », un roman d’E E S ( pas l’opĂ©ra, hein). Le personnage masculin disait exactement la mĂȘme chose que toi ! Sauf que la femme ( l’ex) n’avait pas apprĂ©ciĂ©.😂

        Mais bon, c’etait une fiction. Et comme tu dis, chacun fait comme il veut.Comme il peut, surtout ( j’ajouterai)
        Enfin, en ce qui me concerne, la vie des autres – ma foi, ni ça me regarde, ni ça m’intĂ©resse… J’ai bien assez Ă  faire avec la mienne. 😉

        C’Ă©tait juste un Ă©change d’idĂ©es.

        Douce nuit, RĂ©gis. Bisous ( re). A demain.🌟

        Aimé par 1 personne

  3. C’est beau ce que tu Ă©cris, SOlĂšne (oui, je sais, je l’ai dĂ©jĂ  dit, mais c’est pas ma fĂŽte Ă  moi si c’est si souvent beau ce que tu Ă©cris ! 😉)
    Juste au pas sage, Ă  l’avant avant dernier vers, il y a un « comme une page page blanche » qui doit peut ĂȘtre se lire « comme une page blanche ».
    TrĂšs bel aprĂšs-midi Ă  TOi.

    Aimé par 2 personnes

    • C’est tout Ă  fait cela, Jazzy. On apprend de la nature, en fait. Tellement. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que mes deux recueils ont pour titre, « Le printemps reviendra, il revient toujours » et « Au milieu de l’hiver j’ai dĂ©couvert en moi un invincible Ă©tĂ© »…
      Merci infiniment pour ta lecture et pour tes mots.
      Bonne soirée, bisous.

      J'aime

  4. Tu sĂšmes aux quatre vents tes poĂšmes qui nous surprennent dans d’autres lieux et sous d’autres cieux oĂč l’amour Ă©pouse les pensĂ©es qui sommeillent dans l’erg assĂ©chĂ© qui puise sa force dans les mots trempĂ©s dans le verre de thĂ© fumant.
    Toi tu es plutĂŽt cafĂ©. L’encre noire de ta plume donne beaucoup de relief Ă  tes mots.
    Ce ne sont que mes ressentis. Je suis fan de ta poésie. Bisous amicaux.

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Charef.
      Venant de toi, je suis doublement touchĂ©e. Quand bien mĂȘme je ne me considĂšre toujours pas, ne me considĂ©rerai sĂ»rement jamais comme une poĂ©tesse.
      En revanche je suis une incorrigible rĂȘveuse contemplative qui ne peut Ă  ses « moments perdus » s’empĂȘcher d’Ă©crire. Ça vient peut-ĂȘtre de lĂ .
      Et sinon, tout va bien de l’autre cĂŽtĂ© de la MĂ©diterranĂ©e ? J’espĂšre que oui.
      Merci infiniment pour ta lecture et tes mots. Bisous. A bientĂŽt, au plaisir de te lire
      Prends soin de toi.

      Aimé par 1 personne

  5. Amour !
    Le gros mot et 3 réalités avec 1001 nuances, comme les nuits
    Éros
    Philia
    Agapé

    Quelque fois, quand Éros nous fout la paix, enfin peut s’entrouvrir et Ă©clore la beautĂ© et la joie d’Agape ! Aimer l’autre pour ce qu’il est, fait et le pousse Ă  grandir et pas pour ce que « JE » voudrait en faire, dĂ©sire en faire dĂ©sir, faire avec.

    J’aime la pluie et les gris du ciel, aussi.
    Toujours plus de sens portĂ© par les mĂȘmes mots.

    Vous écrivez en réponse :
    « Et encore, moi je pense que quelqu’un qu’on a vraiment aimĂ©, on l’aime toujours mĂȘme lorsqu’on croit ne plus l’aimer. »

    Alors l’amour est Ă©ternel, une fois inscrit en un lieu et en un temps, dans l’univers il aura toujours Ă©tĂ© lĂ  et partout ! Il fut juste rĂ©vĂ©lĂ© !

    En tout cas, une poĂ©sie qui mĂȘle Ă©lĂ©ments et sentiments en un tableau palimpseste ! Comme nos vies.

    Aimé par 1 personne

    • Euh… par quoi, je commence ?
      Finalement, je prendrai le temps de répondre plus longuement demain.
      Mais d’ores et dĂ©jĂ  je peux dire que je suis entiĂšrement d’accord sur le fait qu’aimer l’autre c’est l’aimer pour ce qu’il est sans mĂȘme penser a le changer ( ce ne serait plus lui). Aimer sans savoir pourquoi on l’aime…

      Bonne nuit. Et merci pour la lecture et les mots.

      J'aime

  6. Merci pour ce bel et bon extrait en exclusivitĂ©, SolĂšne ; comme c’est gentil !
    Le gris du ciel jette un assombrissement sur cette page blanche qu’est l’ocĂ©an ; qui donne un si d’espoir vainement attendu, mais pas complĂštement clos …
    Bon jeudi,
    Bisous 😘

    J'aime

  7. Des mots empreints de douceur et l’eau, la mer, nourriture du coeur et des sens. Quelque part elle est une alliĂ©e, une amie qui nous offre ses vagues pour dĂ©poser nos joies et nos peines.
    Belle journée SolÚne. Tu es déjà toi toute entiÚre, tout en devenant une autre qui te correspond davantage
    ❀❀

    J'aime

  8. Ping : Au milieu de l’hiver j’ai dĂ©couvert en moi un invincible Ă©tĂ© (Recueil) | L' AMOUR LA POÉSIE

  9. J’adore les phrases, « Aujourd’hui sous le gris du ciel, je laisse partir celle que j’étais hier, pour devenir celle que je serai demain ». Il y a un souhaite inexplicable dans ces phrases.

    J'aime

  10. Ping : SUNSET LOVER… SUIVI PAR « AUJOURD’HUI SOUS LE GRIS DU CIEL «  – LE MONDE DE SOLÈNE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s