FLEUR LIBERTÉ… SUIVI PAR « PARS »

C’est vrai – et d’ailleurs, je n’ai jamais dit le contraire: je fuis.
Simplement, je fuis, non pas l’amour, mais tout ce qui pourrait me contraindre, ou m’imprisonner. Car pour me sentir exister, et non pas seulement en vie, la liberté m’est aussi indispensable que l’air que je respire. – SOlène…

FLEUR LIBERTÉ

Sur une plage de mon île
le nez au vent du large
je rêve de m’envoler
de la terre au soleil.

En passant par le ciel de tes yeux,
voyager à travers les nuages.
Puis retomber amoureuse de toi
comme la petite goutte d’eau sur la mer.
Et mon amour absolu
de ne faire qu’un avec elle…

Alors, c’est vrai – et d’ailleurs
je n’ai jamais dit le contraire:
je fuis…
Simplement je fuis – non pas l’amour,
mais tout ce qui pourrait me contraindre
ou m’emprisonner.
Car pour me sentir exister –
et non pas seulement en vie,
tu m’es aussi indispensable
que l’air que je respire.

Fleur liberté
sur le sable mouillée
je t’ai dessinée…

SOlène
05/04/2021

(Tous droits réservés)

WHAT ELSE ?

Quand bien même, ce billet est planifié pour demain matin, je ne peux pas laisser passer la journée sans avoir une pensée pour Jacques Higelin, mon poète chanteur préféré, mort le 6 avril 2018. Ça fait trois ans aujourd’hui…

🎧

🎼

Pars, surtout ne te retourne pas
Pars, fais ce que tu dois faire sans moi
Quoi qu’il arrive je serai toujours avec toi
Alors pars et surtout ne te retourne pas
Oh pars
Mais l’enfant
L’enfant mais il est là, il est avec moi
C’est drôle quand il joue
Il est comme toi, impatient
Il a du cœur, il aime la vie et la mort ne lui fait pas peur
Alors pars
Surtout ne te retourne pas
Oh pars
Mais qu’est ce que t’as
Oh pars et surtout reviens-moi vite

Jacques HIGELIN

« Ceux que j’aime, je ne leur demande que d’être libres de moi et ne jamais me rendre compte de ce qu’ils font ou de ce qu’ils ne font pas, et bien sûr, de ne jamais exiger une telle chose de moi. L’amour ne va qu’avec la liberté. La liberté ne va qu’avec l’amour. » – Christian Bobin, L’épuisement, p.116, Éd. Le temps qu’il fait…

 

31 réflexions au sujet de « FLEUR LIBERTÉ… SUIVI PAR « PARS » »

  1. Il me faut attendre d’avoir un certain âge pour comprendre que la chanson de Jacques Higelin est un message du père à son enfant. Je ne sais pas si je deviens intelligent, mais qu’est-ce que j’ai été con….

    Ton poème à la liberté est un bonheur Solène. Une déclaration politique sur les grands axes de ton gouvernement personnel. Ne cherchez pas à m’attacher ! Donnez-moi plutôt la liberté et je vous serai attachée ! Ou quelque chose de ce style…

    Qu’est-ce que j’aime ta liberté !! Je la crains un peu aussi pour les « sacrifices » qu’elle doit engendrer, mais c’est sans doute le prix à payer….

    Belle journée, libre Solène des bords de mer et de la poésie.
    Je t’embrasse fort. 😘❤

    Aimé par 3 personnes

    • Bonjour Petite Marie,
      j’espère que tout va bien pour toi, petit Lolou et les tiens. Je suis si peu sûr les réseaux sociaux ( FB, Insta, Twitter…) depuis le début des travaux à la maison, que j’ai l’impression que ça fait des lunes que je n’ai pas pris de nouvelles. En plus ce week-end, j’ai profité de nos trois derniers jours de liberté ( au delà des 10 kms autorisés)… Le 5 mai, ce sera l’entreprise de peinture qui prendra le relai ( et les finitions, enfin !). Aussi j’aurai plus de temps après.
      Toute belle fin d’après-midi à toi. Bien affectueusement. Bisous

      Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Solène. Je suis parti depuis que je me suis tenu à la verticale sur mes deux jambes. Je n’arrête pas de partir dans la crainte de revenir sur mes pas et de retrouver la place vide. L’amour plante ses racines dans le cœur et sème ses graines au gré des vents pour fleurir au printemps.
    J’aime beaucoup la façon dont tu conçois la vie et que tu l’écris. Prend soin de toi et à bientôt.
    Ton ami poète.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour l’ami poète 😊
      Trois fois que je te relis. Et je ne comprends décidément pas ce que tu me racontes: debout à la verticale sur tes deux pattes, tu pars, n’arrêtes pas de partir etc – oups ! j’ai du louper un, voire plusieurs épisodes. En même temps j’suis complètement déconnectée ( loin du virtuel à dire vrai), mais l’essentiel c’est que tu te comprennes toi.
      J’espère que tu vas bien, sinon. Vous en êtes où avec la pandémie de l’autre côté de la Méditerranée ? Nous, on apprend a vivre avec le covid ( l’éviter autant que se peut, surtout) et notre tour pour se faire vacciner. Surtout pas avec l’AstraZeneca. Le risque de thrombose, aussi minime doit-il, ça ne me tente pas. Quant à l’efficacité, on commence sérieusement a en douter Dans le nord du département, une soixantaine de pensionnaires d’un Epahd viennent d’être infectés pas le covid. Ils étaient pourtant tous vaccinés. Comme quoi, ça craint.
      A part ça, ça va.
      Prends soin de toi également. A bientôt.
      Amitiés

      Aimé par 1 personne

      • Bonjour chère amie poétesse
        C’est vrai que parfois je ne suis pas clair dans l’exposé de mes idées. .Il ne faut pas t’embarrasser avec ça.
        Ici on ne s’embarrasse pas trop avec la pandémie. Le plus souvent les gens se soignent chez eux sous la surveillance de leur médecin. Certainement que nous jouissons d’une immunité collective de la Covid. A part la distanciation chacun vaque à ses occupations librement.
        Je ne me suis pas fait vacciner et je ne pense pas le faire pour le moment. La Covid ici est moins virulente que chez vous. Prend soin de toi . A bientôt.
        Toute mon amitié.

        Aimé par 1 personne

    • Merci Charef pour ta réponse ( qui ne m’éclaire pas bcp 😉). La mienne est « un peu » tardive, tu me diras. Et je n’ai tjrs pas posté de nouveau billet depuis celui-ci. Ce n’est pas une question d’inspiration, mais de temps qui me manque.
      Prends soin de toi. A bientôt.
      Amitiés

      J'aime

    • Merci beaucoup Colette.
      J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas eu de nouvelles de vous tous. La (vraie) vie et des journées bien remplies… ceci explique cela.
      J’espère que tu vas bien. Bisous, à bientôt !

      Aimé par 1 personne

  3. C’est très touchant ce billet, Solène.
    Il semble qu’on fuit tous quelque chose, pour ma part j’exprime ma liberté en fuyant la « réalité » qui m’ennuie infiniment …
    Je m’émerveille d’un instant, au passage fugace d’une étoile filante, dans sa course éperdue, jamais ne se retourne, car il est de sa nature de filer éternellement vers l’avant. Alors de tout cœur, bon vent, belle Étoile …

    Aimé par 1 personne

    • Merci Jean-Philiooe
      Tu vas bien ?
      Désolée de ne te répondre que maintenant. Ça fait des jours et des jours que je n’étais pas venue sur ce blog. Je fais un break, le temps passe si vite. Et tellement d’occupations !
      Je te souhaite une bonne journée. A bientôt !

      Aimé par 1 personne

      • Salut, oui ça vas merci, no soucis, je te comprends bien, je suis aussi beaucoup préoccupé par le côté pro ces derniers temps. J’écoute beaucoup « comptine d’un autre été » qui reflète bien mon état d’esprit du moment. Toi, tu comprendras peut-être 😉
        Prends bien soin de toi.

        Aimé par 1 personne

    • Yann Tiersen, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, évidement, ça me parle. Film inoubliable. Aussi quand elle venait à Paris, ma cousine du Canada qui avait adoré ce film, me donnait RDV dans le café d’Amélie Poulain. Ça me remue plein de souvenirs.
      Sinon, je vois que toi aussi, tu es très occupé. La vie, la vie… et le temps passe si vite. Même la poésie, je la vis, mais sans l’écrire.
      Prends soin de toi. Amitiés.

      J'aime

  4. A reblogué ceci sur LE MONDE DE SOLÈNEet a ajouté:

    « Ceux que j’aime, je ne leur demande que d’être libres de moi et ne jamais me rendre compte de ce qu’ils font ou de ce qu’ils ne font pas, et bien sûr, de ne jamais exiger une telle chose de moi. L’amour ne va qu’avec la liberté. La liberté ne va qu’avec l’amour. » – Christian Bobin, L’épuisement, p.116, Éd. Le temps qu’il fait…

    Aimé par 1 personne

  5. Ping : TE DIRE | EN VERS ET CONTRE TOUT

  6. Ping : L’OCÉAN À BOIRE… S/SONATE AU CLAIR DE LUNE – LE MONDE DE SOLÈNE

  7. Ping : TE DIRE… S/ « Little bit of rain » ( Karen Dalton) – LE MONDE DE SOLÈNE

  8. Ping : COMME UN OISEAU – LE MONDE DE SOLÈNE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s