11 SEPTEMBRE…

Pierre Reverdy est né le 11 septembre 1889. Poète de la pureté, du refus de toute ambiguïté, poète d’un absolu métaphysique qui est pour lui la poésie même : « la poésie est à la vie ce que le feu est au bois ».

Agonie du remords

Avant de partir pour la cérémonie qui se dresse au levant
Avant d’engloutir cet espace présent devant la table
Au dessus des vagues tordues sous le tapis roulant

Saluons le soleil
Les murs sont au courant
Il n’y a plus rien à dire
Tout est mort
Tout se vend

.On entend les prières aux voûtes du couvent
On entend les voix brisées qui se répondent
On essuie les larmes versées qui se répandent
Et quand le jour nouveau aiguise son tranchant
La lame fend les cœurs glacés qui se repentent
Mais les yeux restent clairs aux visages qui mentent.

Pierre REVERDY

A redécouvrir, tant son oeuvre reste dans la pénombre…

WHAT ELSE ?

NYC NEVER FORGET

34 réflexions au sujet de « 11 SEPTEMBRE… »

  1. Le devoir de mémoire.
    Merci pour ton billet, la poésie de Reverdy, l’extrait avec Springsteen.
    De mon côté de l’Atlantique, le même, l’écho demeure, dans les images greffées dans nos rétines, les mots laissés par les amis condamnés, les gravats éperdus.
    « We are all alive together » a écrit Patti Smith en d’autres circonstances.
    🌊💙

    Aimé par 2 personnes

    • Et oui, d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique, ces images, nous ne les oublierons jamais.
      Comme si c’était hier ! Même les plus jeunes (alors enfants) se souviennent. C’est dire !
      Nous en avons eu malheureusement d’autres depuis, celles du Bataclan et des terrasses… Elles étaient terrifiantes.

      J'aime

  2. Un jour inoubliable, il aura marqué nos existences à tous. Il nous montre aussi la puissance des médias qui ont ancré en direct ces images dans nos têtes, celle d’un drame vécu à des milliers de kilomètres de nous. Un drame fondateur du siècle que nous traversons.
    Décidément, Reverdy est une grande plume. Je ne me lasse pas de lire ses mots d’une parfaite justesse.
    Merci SOlène pour ce digne hommage.

    Aimé par 2 personnes

      • Tiens, je viens de « chez toi », où je viens de réécouter les titres. Que dis-je re réécouter… Ma playlist de l’aprem’… 🤙🤙🤙
        Sinon, je me renseignais pour le temps dans le grand Nord, car je vais recevoir une invitation pour une expo qui se prépare à Bastogne. Tu me diras, d’ici octobre le temps a le temps de changer. 😊
        Ça me fait penser qu’un autre ami artiste peintre m’avait proposé de venir faire des signatures en galerie. Pas une mauvaise idée.
        Enfin déjà, attendons la sortie de n°2.

        Aimé par 1 personne

      • Oui, et puis Bastogne, c’est plus près de Liège que de Lille, et en plus, c’est dans les Ardennes (ou en Ardenne), et le temps y est assez particulier.
        En tout cas, j’espère que tu pourras y aller, cette région est très belle (mais ça, je crois que tu le sais déjà 🙂)

        Aimé par 1 personne

      • Au fait, Jean-Louis, la dame BERBERIA ( Cathy), elle m’avait échappée la première fois, et donc je ne l’avais pas écoutée. C’est chose faite. J’aime pas trop. Mais tout le reste est tellement top…
        Roberto, je ne m’en lasse pas de son « Besame mucho ». Tu sais, avec sa sœur, j’ai souvent l’occasion d’écouter des titres que je ne connaissais pas. Et je suis tjrs autant remuée par ses interprétations; Il vit ce qu’il chante. Une voix d’or en plus !
        Dimitri Hvorostovky ( Les yeux noirs) et Jonas Kauffmann ( Parla più piano), pareil… sublimes les 2 🤩🤙 Bah, maintenant que je n’ai plus de corrections à faire, je vais te charger de ma playlist du dimanche après-midi ( je plaisante. Quoi que !’😉)
        Belle fin de journée, bonne soirée à toi, J-L. Et MERCI 🙏

        Aimé par 1 personne

      • Cathy Berberian, je l’ai rajoutée après avoir posté le billet, parce que c’est incontestablement une cantatrice, et qu’elle a osé chanter les Beatles à une époque où ça ne se faisait pas.
        Son mari était Luciano Berio, un compositeur contemporain, et il a écrit plusieurs œuvres pour la voix de sa femme.
        C’est elle qui chante la stripsody que j’ai déjà placé dans mon billet sur les onomatopées :

        (Hihihi 😉)

        Aimé par 1 personne

  3. Ping : FEMME QUI COURT AVEC LES LOUPS | EN VERS ET CONTRE TOUT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s