ENFANT (S) DE L’AMOUR

La poésie se fait dans un lit comme l’amour. Les draps défaits sont l’aurore des choses. – André Breton… 

🎧

ENFANT DE L’AMOUR

On était en novembre, l’année dernière
lorsque j’ai écrit mon premier poème
Il y avait la mer, les marées, les vents…
L’amour qu’on faisait, les mots d’amour qu’on se disait
Cet amour fou qui nous liait et nous portait…
nous emportait sur les vagues de la vie
Mais il y avait aussi, parfois, des matins gris
que l’on sentait faits de nos hiers sans lendemains
Et je savais bien, au fond
Qu’à part la mer, rien ne dure ici bas
Alors j’ai continué à écrire d’autres poèmes
avec mon sang, ma sueur et ma chair
J’ai fait couler l’encre plutôt que les larmes
Et d’une pierre deux coups
de l’éphémère notre éternité
avec ce recueil, fruit de mes entrailles
dans lequel j’ai mis tout ce qu’il y avait de meilleur en moi
Le temps a passé ainsi au rythme des saisons
L’automne, l’hiver, le printemps…
Nous voilà même à la fin de l’été
On dirait que les mots sont usés
Que le silence en dit plus long qu’eux
Certes, sur cette terre la souffrance existe
Mais l’important c’est qu’il soit là
Mon enfant… mon tout petit enfant de l’amour
Car ce que j’aurai appris de lui avec ces poèmes
C’est qu’il n’en tient qu’à nous
de la transformer en joie.

SOlène
11/09/2020
(Tous droits réservés)

 

 

Clic ICI

Que notre lit d’amour se prolonge après nous et dresse sa pénombre dans un regard qui rêve, oui, cela a de quoi rendre heureux. – René Char, La nuit talismanique ( 1972)….

WHAT ELSE ? 

Le petit frère est en route… 

Cinq poèmes d’automne (octobre 2020)

C’était l’automne

On attend tous

Dire à ton cœur 

Aujourd’hui est un autre jour

La brume de mes pensées

Poésie confinée (novembre 2020)

Lune bleue

Délire et fièvre 

En d’autres temps

Ton baiser

Les meilleurs amis du monde

Solstice d’hiver ( Décembre 2020)

Les nuits de chair

Et pourtant tu me manques

Héroïnes

Je veux oublier

SOlene VOSSE

( Tous droits réservés)